Livres Articles Contact Parcours Thèmes de travail
  Accueil >Articles
  Articles

 


Articles

 

  Article  
Ces merveilleux seniors
2007
Lire

 

  Article  
Addiction consommatrice et dommages collatéraux
2007

Dans un récent article , Luc Ferry s’amusait de cette antienne entonnée par tant de chefs d’entreprise : « les jeunes ne sont plus polis, cultivés, travailleurs etc » alors que l’effondrement de ces valeurs auxquelles ces dirigeants semblent tant tenir est précisément lié à l’accélération de cette société de consommation dont ils sont les principaux champions. Comme le rappelle joliment notre Philosophe : « Plus les gens ont une vie intérieure, spirituelle et culturelle riche, moins ils consomment ; or l’idéal des sociétés de consommation serait que nous ayons la structure psychique d’un drogué, de quelqu’un qui augmente les doses et rapproche les prises. »

Lire

 

  Article  
La faribole des contre pouvoirs
2007

Que l’on ait voté pour lui ou non, depuis la victoire de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles, on entend chanter un peu partout l’antienne de la nécessaire mise en œuvre de « contre-pouvoirs » . Comme si cette victoire avait été de type soviétique : 99% ou presque ou surtout que la France ait été livrée, pieds et poings liés, à un despote libre d’en faire ce que bon pourrait lui sembler. C’est oublier que notre pays est, avant tout, un pays de contre-pouvoirs et que sa vraie faiblesse c’est que, depuis au moins vingt ans, aucun pouvoir ne l’oriente dans un sens ou dans un autre. Tous les citoyens en sont conscients : le dernier septennat de François Mitterrand et les 12 ans de présidence de Jacques Chirac ont constitué des temps de vide, des parenthèses inutiles de l’Histoire ; personne ne s’est soucié d’exercer un autre pouvoir que celui du consensus mou , du suivisme des sondages et, à quelques exceptions près, du chien crevé au fil de l’eau.

Lire

 

  Article  
Les RH dans le nouveau capitalisme
2007

Les récentes élections présidentielles ont au moins permis de renvoyer au grenier des vieilles lunes ce débat qui n’intéressait plus, parmi toutes les nations occidentales, que les français : « Est-ce l’économie de marché ou l’économie administrée qui crée le plus de progrès social ? ». Dorénavant, à part quelques marginaux folkloriques, chacun admet que, si l’économie de marché répartit imparfaitement ce qu’elle sait produire, l’économie administrée ne répartit que théoriquement bien ce qu’elle ne produit guère ; elle n’est plus révérée qu’à Cuba, au Laos et en Corée du Nord.

Lire

 

  Article  
Les concepts biscornus
2007

Quand elle était Ministre de la santé, lors de l’affaire du sang contaminé, Georgina Dufoix avait ouvert la voie avec son fameux "responsable mais pas coupable". Le Chirac du CPE en inventant la "promulgation sans application de la loi" et le Zizou du coup de boule avec ses "excuses sans regrêts" auront fait de 2006 un bon crû pour les concepts sans queue ni têtes. Charles Pasqua avec son célèbre "les promesses n’engagent que ceux qui les entendent" avait déjà apporté son intéressante contribution à la pensée biscornue et que dire du "je m’en vais mais je reviens" de Jospin ou de la revendication récurrente du mariage monosexe sans espoir de reproduction qui, pourtant, seule, justifiait, depuis le début du monde. que la société, soucieuse de sa pérennité, solennise ce type d’union..

Lire

 

  Article  
La tentation de Byzance
2005

>Nous continuons nos disputes d’hier (es-tu de droite ou de gauche ?)alors que le monde connait d’historiques bouleversements dont nos grilles d’analyse passées ne peuvent plus rendre compte ; mais la tentation est forte de se réfugier dans nos traditionnels affrontements sur le sexe des anges plutôt que de regarder en face les terribles et nouveaux défis de demain.

Lire

 

  Note de lecture  
A propos de « Bonjour Paresse » par Hervé Sérieyx
2004

"le livre de Corinne Maier nous oblige à nous poser la question d’une société qui ne sait plus se passer des biens qu’elle propose mais qui apprécie de moins en moins la façon dont elle les produit et les processus qui permettent à chaque individu de se les approprier."

Lire

 

  Article  
Contrat de Projet ou Groupement d’Employeurs ?
2003

L’éventuel contrat de projet (ou de mission) qu’évoque le rapport De Virville risque de rallumer la guerre sociale alors qu’il existe déjà un dispositif accepté par tous les partenaires et qui, d’ores et déjà, permet de rendre le même service sans créer de précarité pour le salarié. Encore faut-il que les chefs d’entreprise le connaissent.

Lire