Accueil
  Zéro mépris

 

 

Zéro mépris

(Comment en finir avec l’esprit de suffisance dans l’entreprise et ailleurs) - Interéditions ; 1989, réédité en 1999 par Dunod, avec une nouvelle préface dans le cadre de l’opération « 100 ans de management » avec quatre autres livres mondiaux de référence.


1989

Zéro défaut, zéro panne, zéro stock, zéro délai, zéro papier… on connaît la litanie de la qualité totale. Une chanson vide de sens si nous ne sommes pas capables d’exorciser nos démons intérieurs : méfiance hiérarchique, suffisance de castes, esprit de clocher, faible écoute des autres, refus des différences ou incapacité de les marier, médiocre aptitude au travail collectif, bref, si nous ne nous mettons pas en quête du seul zéro qui, seul, économique permet de viser tous les autres, « le zéro mépris ».

Le mépris stérilise toute coopération, nuit à l’efficacité économique, accroît les pesanteurs administratives, restreint le jeu de la démocratie : c’est le vrai cancer des organisations.

Illustré de nombreux exemples tirés des champs publics et privés, livre qui s’est diffusé à plus de 100 000 exemplaires, est devenu un standard du management et un manuel scolaire dans les formations à la gestion.